Office des personnes handicapées - Services accessibles.

Je veux accueillir et servir tout le monde

Navigation principale.

Je veux accueillir et servir tout le monde

Vous êtes ici :
  1. Accueil­­
  2. Comment ?­­
  3. Personne ayant un trouble envahissant du développement­­
  4. Compréhension de l'incapacité

Personne ayant un trouble envahissant du développement
Compréhension de l'incapacité

Définitions

Personne handicapée

« Toute personne ayant une déficience entraînant une incapacité significative et persistante et qui est sujette à rencontrer des obstacles dans l’accomplissement d’activités courantes » est considérée comme une personne handicapée selon la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale.Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.

En connaître davantage sur la définition de « personne handicapée »

Troubles envahissants du développement (TED)

Les troubles envahissants du développement apparaissent généralement avant l’âge de trois ans. Les TED se caractérisent par des difficultés liées :

  • aux interactions sociales;
  • à la communication verbale et non verbale;
  • aux intérêts et aux comportements restreints, répétitifs ou stéréotypés.

Les types de TED sont le trouble autistique ou l'autisme, le syndrome d’Asperger, les TED non spécifiés, le désordre désintégratif de l’enfance et le syndrome de RETT. L’autisme est la forme la plus répandue.

Haut de page

Caractéristiques des troubles envahissants du développement

La personne ayant un trouble envahissant du développement (TED) reçoit ou interprète mal les messages transmis au cerveau par les sens. Il en résulte une interprétation confuse de la vie et de l’environnement. Ces difficultés peuvent être d’intensités variables, se présenter différemment d’une personne à l’autre et évoluer au cours de la vie. Il existe différents indices que l’on peut observer chez la personne.

Haut de page

Mots appropriés à employer

Une meilleure connaissance de la situation des personnes handicapées et l’évolution de leur contribution dans la société se sont accompagnées d’une évolution parallèle des mots employés pour les désigner.
 
Des termes présentant une image négative des personnes handicapées ont été remplacés par ceux qui traduisent mieux leur réalité. C’est ainsi que l’usage de l’expression « personne handicapée » au lieu de « déficient », « handicapé », « malade », « invalide », « infirme », etc. a marqué une étape dans l’évolution des mentalités.
 
L’utilisation du mot « personne » suggère de considérer d’abord et avant tout l’individu avec toutes les caractéristiques (sexe, âge, intérêts, etc.) qui le composent. Son trouble et ses incapacités ne sont que quelques-unes de ses caractéristiques. Par conséquent, on ne parle plus d’un « TED », mais d’une « personne ayant un trouble envahissant du développement ».

Haut de page

Statistiques

L'Enquête québécoise sur les limitations d'activités, les maladies chroniques et le vieillissement 2010-2011 (EQLAV)Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. regroupe en une seule catégorie les données concernant la situation des personnes ayant une incapacité liée à une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement.

Selon l’EQLAV, le nombre de personnes âgées de 15 ans et plus qui déclarent avoir une déficience intellectuelle ou un trouble du développement (DI-TD) se chiffre à 66 000 au Québec. Ce nombre représente 1 % de la population québécoise de ce groupe d'âge.

Haut de page