Office des personnes handicapées - Services accessibles.

Je veux accueillir et servir tout le monde

Navigation principale.

Je veux accueillir et servir tout le monde

Vous êtes ici :
  1. Accueil­­
  2. Comment ?­­
  3. Personne ayant la maladie d'Alzheimer­­
  4. Compréhension de l'incapacité

Personne ayant la maladie d'Alzheimer
Compréhension de l'incapacité

Définitions

Personne handicapée

« Toute personne ayant une déficience entraînant une incapacité significative et persistante et qui est sujette à rencontrer des obstacles dans l’accomplissement d’activités courantes » est considérée comme une personne handicapée selon la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale.Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.

Maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative du cerveau. Les déficiences au cerveau entraînent la perte progressive et irréversible des aptitudes cognitives. Parmi les symptômes des premiers stades de la maladie, notons le développement des incapacités sur les plans :

  • de la mémoire;
  • du jugement et de la capacité de raisonnement;
  • de l’orientation dans le temps et l’espace;
  • de la communication;
  • du comportement.
Haut de page

Caractéristiques de la maladie d’Alzheimer

Il existe différents stades à la maladie d’Alzheimer, et celle-ci peut évoluer différemment selon les individus. Progressivement, la personne requiert de plus en plus d’encadrement et d’assistance pour accomplir les différentes tâches de la vie.

Au début, les personnes conservent la plupart de leurs aptitudes et ne requièrent qu’une aide minimale. Comme elles sont généralement conscientes des changements qui touchent leurs aptitudes, elles camouflent leurs pertes et nient leurs problèmes. Elles deviennent facilement agressives si elles sont confrontées. Elles préfèrent s’isoler et évitent ainsi toute confrontation.

Par la suite, un déclin accru des aptitudes cognitives et de l’autonomie fonctionnelle de la personne est observé. À partir de ce stade, elle aura aussi besoin d'assistance pour accomplir de nombreuses tâches quotidiennes. Il sera alors fort probable et souhaitable que la personne requière des services en présence d’une accompagnatrice ou d’un accompagnateur. 

Haut de page

Mots appropriés à employer

Une meilleure connaissance de la situation des personnes handicapées et l’évolution de leur contribution dans la société se sont accompagnées d’une évolution parallèle des mots employés pour les désigner.

Des termes présentant une image négative des personnes handicapées ont été remplacés par ceux qui traduisent mieux leur réalité. C’est ainsi que l’usage de l’expression « personne handicapée » au lieu de « déficient », « handicapé », « malade », « invalide », « infirme », etc. a marqué une étape dans l’évolution des mentalités.

L’utilisation du mot « personne » suggère de considérer d’abord et avant tout l’individu avec toutes les caractéristiques (sexe, âge, intérêts, etc.) qui le composent. Sa maladie et ses incapacités ne sont que quelques-unes de ses caractéristiques. Par conséquent, on ne parle plus de : « malades » ou de « dément » , mais de « personne ayant la maladie d’Alzheimer ». 

Haut de page

Statistiques

La maladie d’Alzheimer est plus répandue avec l’âge, la plupart des personnes ayant cette maladie ont plus de 65 ans. Aujourd’hui, un demi-million de Canadiens ont la maladie d'Alzheimer ou une démence apparentée, environ 71 000 d’entre eux ont moins de 65 ans, soit 14 %. Cela signifie qu'aujourd'hui, au Canada, 1 personne de plus de 65 ans sur 11 a la maladie d'Alzheimer ou une affection connexe. On estime qu'environ 120 000 Québécoises et Québécois en seront atteints en 2015.

Présentement, le nombre approximatif de personnes touchées serait, par tranche d’âge :

  • 65 ans à 74 ans : 1 personne sur 40;
  • 75 ans à 84 ans : 1 personne sur 9;
  • 85 ans et plus : 1 personne sur 3.
Haut de page